Chargement Évènements

Les troubles de la cognition mathématique : 1ère année

28 Jan 2022 de 09:00 à 17:30

29 Jan 2022 de 09:00 à 17:30

22 Avr 2022 de 09:00 à 17:30

23 Avr 2022 de 09:00 à 17:30

07 Oct 2022 de 09:00 à 17:30

08 Oct 2022 de 09:00 à 17:30

09 Déc 2022 de 09:00 à 17:30

10 Déc 2022 de 09:00 à 17:30

Namur

Formatrice : Claudine DECOUR CHARLET, linguiste et orthophoniste spécialisée dans la rééducation logico-mathématique et collaboratrice de Bernadette Guéritte-Hess

 

La formation est composée de 4 modules indissociables.

1er module Rééducation des difficultés touchant au nombre et à la numération

L’entrée dans le nombre et la maîtrise de notre numération pose parfois à certains enfants de très grosses difficultés. Diagnostiqués comme dyscalculiques, ou présentant des troubles de la cognition numérique, il convient pour les aider d’être au clair sur les notions théoriques et épistémologiques fondamentales du concept du nombre. Pour aider un enfant qui n’entre pas dans la numération, il est nécessaire d’aborder plusieurs points :

  • Le concept du nombre et les structures sur lesquelles celui-ci repose :
    • Conservations, classifications, sériations, inclusion : les notions piagétiennes
    • Flexibilité, inhibition, subitizing : les théories des neurosciences
    • Le triple code : S. Dehaene
  • Comment l’enfant apprend à compter : (pointage, dénombrement, comptine, usage de ses doigts)
  • La différence fondamentale entre nombre et numération
  • Le fonctionnement de notre système numérique et la numération (écriture numérale, chiffres, positionnement, base 10)
  • Le rôle de l’équivalence numérique dans la compréhension de la dizaine

Parallèlement nous aborderons les difficultés de l’enfant qui n’apprend pas à compter, et proposerons de nombreux exercices de rééducation.

 

2e module Rééducation des difficultés touchant aux opérations mathématiques

Pour utiliser les opérations nécessaires à la réussite des problèmes mathématiques proposés à l’école, l’enfant doit avoir acquis autre chose qu’une simple mécanique opératoire aisément exécutée par une calculatrice. Ainsi le choix de l’opération est-il un vrai travail mental, qui repose sur des structures logiques et sur la compréhension du sens propre à chaque opération. En préalable à tout travail sur l’une ou l’autre opérations, nous aborderons la question :

  • Qu’est-ce qu’opérer ? Distinguer le pareil du pas-pareil, repérer les différences, pouvoir évoquer mentalement ce qui s’est passé pour aboutir à une modification, sont les préalables de pensée indispensables à toute opération. Nous reprendrons certains points théoriques (théories piagétiennes et neurosciences), et ferons un rappel des activités logiques, bases de l’acquisition du nombre.
  • Différence entre opération et relation : La relation d’ordre et la relation d’équivalence déterminent des classes dans lesquelles on peut opérer. Relations et opérations de natures différentes sont à distinguer. Nous évoquerons leurs propriétés.
  • La réversibilité : Opération mentale qui permet de passer de l’addition à la soustraction et de la multiplication à la division. Elle doit être acquise par les enfants en fin de primaire. Nos petits patients ne l’ont que très rarement. C’est un aspect fondamental de la rééducation des troubles de la cognition numérique et logico-mathématiques.
  • Les opérations proprement dites :  Il n’est pas concevable d’aider un enfant présentant une dyscalculie sans maîtriser soi-même le sens et l’utilisation de chaque opération, et sans savoir sur quelle structure repose chacune d’entre elle.
    • l’addition spatialisée et l’addition temporalisée
    • la soustraction temporalisée et la soustraction spatialisée. (La notion d’inclusion de classe)
    • la différence
    • la multiplication  (L’équivalence numérique)
    • la division/distribution.
    • la division /soustractions successives

Nous travaillerons sous forme de petits ateliers mettant les stagiaires en situation de pensée et de résolution. Des exercices pour la rééducation seront donnés tout au long du module.

 

3e module Rééducation des difficultés touchant à la compréhension du langage mathématique

La lecture et la compréhension des énoncés mathématiques sont des exercices particulièrement difficiles pour les enfants que nous recevons en rééducation. Que leurs troubles se situent dans le champ du langage écrit ou dans celui de la cognition numérique (voire les 2), les difficultés qu’ils rencontrent lors de la résolution d’un problème justifient que l’on s’intéresse à la structure de ce dernier. C’est en comprenant pourquoi et où les enfants achoppent que l’on pourra d’une part affiner le diagnostic de leurs troubles et d’autre part proposer un travail de rééducation adapté.  Résoudre un problème suppose bien évidemment d’avoir acquis les compétences numériques, logiques ou opérationnelles que celui-ci est supposé utiliser ; mais il faut également des compétences langagières. Nous aborderons donc les différents aspects liés à la compréhension et à la résolution des énoncés. Nous aurons comme objectifs :

  • Comprendre les structures linguistiques propres aux énoncés
  • Analyser les structures logiques et temporelles inhérentes au texte
  • Connaître les compétences nécessaires à la résolution d’un problème
  • Connaître les notions théoriques fondamentales : réversibilité, équivalence numérique, opérativité.
  • Aborder les aspects psycho-affectifs liés à cet exercice.

 

4e module Rééducation des difficultés touchant à la compréhension du langage mathématique et opérations d’un niveau complexe

Les objectifs seront de compléter les formations antérieures dans ce domaine pour accompagner les enfants plus grands lors des rééducations des troubles de la cognition mathématique et /ou logico-mathématiques. Cela constituera donc un approfondissement des notions déjà abordées, en reprise de formation. Les thèmes abordés seront

  • Problèmes complexes multiplication-division (rappel équivalence numérique, réversibilité opératoire)
  • Approfondissement des notions de proportions et rapports
  • Problèmes de fractions (fractions d’unité ou fractions de nombres)
  • Problèmes de pourcentages (exclusifs ou inclusifs)
  • Problèmes algébriques simples

Moyens pédagogiques mis en œuvre pour les 4 modules :

  • Mise en situation. Apports théoriques
  • Ateliers en petits groupes. Partage d’expériences
  • Distribution de photocopies
  • Vidéos
  • Distribution d’un topo récapitulatif de la formation

 

Remarque : Le lunch n’est pas compris dans le coût de la formation. Sandwicherie et snacks à proximité.

Détails

Dates :
28 Jan 2022 de 09:00 à 17:30
29 Jan 2022 de 09:00 à 17:30
22 Avr 2022 de 09:00 à 17:30
23 Avr 2022 de 09:00 à 17:30
07 Oct 2022 de 09:00 à 17:30
08 Oct 2022 de 09:00 à 17:30
09 Déc 2022 de 09:00 à 17:30
10 Déc 2022 de 09:00 à 17:30
Prix :
640€ à 960€
Catégorie d’Évènement:
Régionale
Namur

Organisateur

Torfs Christine
E-mail :
ctorfs21@gmail.com

Lieu

local UPLF
avenue Sergent Vrithoff, 131-133
Namur, 5000 Belgique
+ Google Map

Billets

Les numéros ci-dessous incluent les billets pour cet événement déjà dans votre panier. En cliquant sur «Obtenir des billets», vous pourrez modifier toutes les informations existantes sur les participants ainsi que modifier les quantités de billets.