Chargement de la carte…

Date(s) : 28/09/2019 - 29/09/2019

Heure(s) : 9:00 - 16:00

Emplacement : ULB DC2.206 – rdc du bâtiment D – Campus Solbosch

Catégories


Formateur : Pascal LEFEBVRE, orthophoniste et professeur agrégé à l’Université Laurentienne à Sudbury en Ontario, Canada.

Depuis maintenant plus de 10 ans, M. Lefebvre effectue des projets de recherche et accompagne des écoles en lien avec l’implantation de la RAI. Cette formation combine une vision scientifique et clinique et elle mise sur l’implication active des participants.

Objectifs d’apprentissage

Le modèle de réponse à l’intervention (RAI) est de plus en plus adopté dans les écoles en Amérique du Nord pour favoriser la réussite scolaire des élèves, pour prévenir les difficultés et faciliter l’identification des élèves présentant des troubles spécifiques des apprentissages. Ce modèle fait l’objet d’études scientifiques et d’expérimentations dans de nombreuses écoles américaines et quelques écoles canadiennes depuis plus d’une décennie.

La formation propose une mise à jour scientifique et clinique aux logopèdes travaillant avec les enfants d’âge scolaire. Cette mise à jour portera sur le modèle RAI et sur ce qu’on appelle maintenant les systèmes de soutien à paliers multiples.

La formation est également ouverte aux différents professionnels scolaires (direction, enseignants, PMS).

  1. Le modèle RAI peut constituer une stratégie envisageable dans l’écriture et/ou la mise en œuvre du plan de pilotage d’une école. Rappelons que nos écoles sont/seront amenées à développer des actions innovantes en contrôlant leur efficacité et leurs effets. Le modèle RAI peut parfaitement s’inscrire dans ce contrat d’objectifs garantissant le respect des objectifs de la Fédération Wallonie Bruxelles, dont :
    • « Améliorer significativement les savoirs et compétences des élèves. »
    • « Réduire les différences entre les résultats des élèves les plus favorisés et des élèves les moins favorisés d’un point de vue socio-économique. »
    • « Réduire progressivement le redoublement et le décrochage. »
    • « Réduire les changements d’école au sein du tronc commun. »
    • « Augmenter progressivement l’inclusion des élèves à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire. »

 

  1. Le modèle RAI peut permettre d’identifier plus facilement les enfants à besoins spécifiques. De ce fait, les intervenants scolaires de la petite enfance (enseignants, PMS) développeront un nouvel outil pour savoir si une intervention précoce convient d’être proposée. La RAI et les systèmes de soutien à paliers multiples peuvent également, par la suite de la scolarité, constituer une forme d’aménagements raisonnables et/ou figurer dans le plan individuel d’apprentissage (PIA) des enfants à besoins spécifiques. Ils pourraient donc permettre, en plus, d’appuyer et de justifier la mise en place du système d’intégration scolaire dans l’enseignement ordinaire.

Plus précisément, les différentes conceptualisations du modèle RAI seront présentées et situées à l’intérieur des systèmes de soutien à paliers multiples. Les étapes d’implantation des composantes essentielles de la RAI en lecture et écriture dans les écoles primaires seront détaillées. D’autres exemples concrets de la mise en pratique de la RAI en maternelle seront abordés dans les sphères du langage oral (vocabulaire, conscience phonologique,…), par exemple : le programme de lecture partagée enrichie ou encore le projet SOLEM « Soutenir et Observer le langage et la communication des enfants en classe de deuxième maternelle ». Ces aspects pratiques assureront un transfert vers nos pratiques professionnelles dès le début de cette année scolaire 2019-2020.

Les questions touchant la fidélité de l’implantation, le rôle des logopèdes, ainsi que le travail collaboratif entre les logopèdes et d’autres intervenants scolaires (enseignants, PMS) seront aussi discutées.

Enfin, cette formation s’inscrit dans le prolongement d’exposés proposés lors de l’École d’Été (EDE), à l’Uliège, à la journée « Comment la logopédie peut-elle contribuer à réinventer l’école ? » sous la coordination de Christelle Maillart. La durée de cette formation, répartie sur deux journées, a été réfléchie afin de permettre une appropriation optimale du modèle RAI (en théorie et en pratique) et ce, surtout pour être en mesure de développer directement des RAI personnalisées à sa pratique professionnelle (logopède, enseignant, PMS,…).

A la fin de la formation

  1. Les participants seront en mesure d’expliquer verbalement et de vulgariser les composantes essentielles des différents modèles de réponse à l’intervention (RAI) et des systèmes de soutien à paliers multiples
  2. Les participants discuteront des différentes étapes d’implantation de la RAI en lien avec le contexte de leur milieu de travail actuel.
  3. Les participants pourront utiliser des outils et s’inspirer d’exemples vécus pour faciliter l’implantation de la RAI en visant des objectifs personnalisés (en lecture et en écriture, par exemple).
  4. Les participants pourront identifier les éléments qui déterminent la fidélité de l’implantation du modèle de RAI
  5. Les participants seront en mesure d’identifier le rôle qu’ils peuvent jouer dans l’implantation de la RAI dans leur milieu de travail

Dates : samedi 28 et dimanche 29 septembre de 9h à 16h. Accueil à partir de 8h30.

Lieu : ULB – DC2.206 – rdc du bâtiment D – Campus Solbosch
Avenue Antoine Depage, 30
1050 Bruxelles

Frais de participation : 180 euros pour les membres et les nouveaux membres UPLF ; 280 euros pour les non-membres UPLF. A virer sur le compte de l’UPLF BE41 7775 9861 9210 avec la mention «RAI» suivie de vos nom et prénom.

Renseignements et inscription : avant tout paiement, merci de prendre contact par mail avec Marie-Hélène Collard, collard.mh@gmail.com car le nombre de places est limité.